Suite à l'intégration de la commune de Saint-Etienne, à la ville de Tours, en 1845, le quartier s'urbanise rapidement. Un jardin public devient nécessaire. Il est créé en 1871 par Bülher à la place du marécage du ruisseau de l'archevêque.

Conçu comme lieu de promenade ce jardin paysager se caractérise par ses allées sinueuses, ses points de vue et d'eau, ainsi que son kiosque à musique.

Kiosque du Jardin des PrébendesVoir l'image en grand Kiosque du Jardin des Prébendes

Ou trouver ce lieux ?