Johnny Hallyday : sa dédicace à Tours en 1963

Le 06/12/2017
- Culture

photo Johnny 1965Voir l'image en grand © Erling Mandelmann wikimedia commons Johnny Hallyday en concert en 1965.

Le chanteur Johnny Hallyday est décédé le 6 décembre 2017 à l'âge de 74 ans.

Le 1er mai 1963, avec sa partenaire à la ville comme à la scène, Sylvie Vartan, il était en concert au palais des sports de Tours, inauguré huit ans plus tôt.

Le quotidien La Nouvelle République du lendemain avait titré « Une salle déchaînée pour Johnny ». Le journal racontait : « Si sur la scène la jeune vedette pleine de force, autant vocale que physique, se donne à fond pendant l’heure entière de son tour de chant qui n’a compté pas moins de 18 interprétations, le public, de son côté, se démène, frappe dans ses mains, siffle, crie ; descend des gradins pour twister, avide d’espace et d’action, comme ce fut le cas à la fin du spectacle où tous les jeunes ont voulu envahir la scène. Un cordon de police dut intervenir pour protéger l’idole. Toute la salle était en transes devant un Johnny en nage. »
"Au palais des sports de Tours, j'ai connu la douceur angevine."
À la sortie du concert, le chanteur signe le livre d’or. Du Johnny dans le texte : « Au palais des sports de Tours, j’ai connu la douceur angevine. Votre copain Johnny Hallyday. Tours 1-5-1963. » Sylvie Vartan laisse également un souvenir de son passage : « Au palais des Sports avec toute ma sympathie. Baisers de Sylvie. »

La dédicace de JohnnyVoir l'image en grand © Archives municipales La dédicace de Johnny. La dédicace de Sylvie VartanVoir l'image en grand © Archives municipales La dédicace de Sylvie Vartan.


L’ensemble des documents (La Nouvelle République du 2 mai 1963 et les dédicaces de Sylvie et Johnny) est conservé aux archives municipales.

Un mois plus tard, le 22 juin 1963, Johnny Hallyday est aux côtés de Sylvie Vartan Richard Anthony, Franck Alamo, les Chaussettes noires, les Chats sauvages... pour un concert mythique place de la Nation à Paris. Le magazine Salut les Copains fête son premier anniversaire et organise un grand concert gratuit, qui réunira 150 000 à 200 000 jeunes. Le service d'ordre est rapidement dépassé. Dans un article paru peu après dans Le Monde, le sociologue Edgar Morin évoquera, pour la première fois, la génération "yéyé", terme issu des onomatopées qui rythment les chansons de l'époque.
Il parle de Shakespeare à des lycéens de Grandmont
Une autre apparition tourangelle de Johnny mérite le détour. Le 4 février 1977, à l'invitation de la radio RTL, le chanteur devient professeur de lettres dans un lycée de Tours - le reportage ne précise pas lequel mais il s'agit du lycée Grandmont - pour parler de Shakespeare à l'occasion de la sortie de son 22e album studio intitulé "Hamlet".

Visionnez sa rencontre avec les élèves, filmée par TF1, sur le site de l'Institut National de l'Audiovisuel