Halles : 4 finalistes au concours international

Le 22/12/2017
- Urbanisme

Voir l'image en grand © Ville de Tours/Kamel Ayeb

Photo : Christophe Bouchet, Maire de Tours, présente à la presse les 4 projets finalistes. Il est entouré de Yasmine Bendjador, adjointe au Maire chargée de l’urbanisme, Jérôme Tébaldi, adjoint au Maire chargé du rayonnement, Cécile Estivin, conseillère municipale. Sont aussi présents, les représentants des commerçants des Halles, de Tours Cité Internationale de la Gastronomie en Val de Loire et de Franck Charnassé, Architecte des Bâtiments de France et les services municipaux.

Vendredi 22 décembre, Christophe Bouchet et les élus ont fait un point d’étape avec la presse concernant le concours international, lancé par la Ville de Tours pour imaginer les Halles de demain (la partie commerçante mais aussi l’ensemble du quartier).

À l’issue de la première phase de l’appel à projets, huit dossiers de candidatures ont été reçus et jugés selon quatre critères :
- La qualité du groupement et l’explicitation du rôle de chacun ;
- La compréhension des objectifs de l’appel à projets et des enjeux du site;
- La pertinence des intentions programmatiques affichées ;
- La viabilité des modalités prévisionnelles de financement.

Ces dossiers ont été présentés aux élus, au représentant des commerçants, aux services municipaux et à l’Architecte des Bâtiments de France. Quatre équipes ont été retenues pour participer à la phase suivante :

- FREY, associé à Biltoki, exploitant des Halles Gourmandes, Cuisine mode d’emploi et le cabinet d’architectes XTU ;

- ICADE, associé à Elite Club Vacanze, MADO France et du groupement d’architectes composé de Clément Blanchet, Jean-Pierre Lott, Philippe Huget et Philippe Montandon ;

- SOGEPROM/SET associé à Creative Valley, Melt et du groupement d’architectes composé du cabinet Reichen et Robert, de Claude Blanchet et de Pierre Bourlois ;

- VINCI/ROMA associé à Culture et Patrimoine, Indigo et du groupement d’architectes composé des ateliers Moreau-Kusunoki, Moreau-Boktor et d’Alain Gourdon.

Christophe Bouchet : « De l’ambition et de l’audace ! »

« Il ne s’agit pas d’une simple reconfiguration mais d’un état d’esprit plus global sur un espace allant de la place Jean Meunier à la Loire pour définir quel projet urbain on veut bâtir pour ce quartier », a souligné Christophe Bouchet, le Maire. L’étape suivante consistera, pour les quatre finalistes, à fournir (pour le 20 avril 2018 à 16h au plus tard) une série d’esquisses, de recommandations et une offre financière pour ce projet. « Nous allons les rencontrer avec l’Architecte des Bâtiments de France et les services municipaux pour discuter les objectifs, notamment en matière d’ambition et d’audace. »

Le projet final devrait être choisi pendant l’été ou à la rentrée. « Selon le projet retenu, il faudra peut-être retravailler sur le Plan de sauvegarde avec l’Architecte des bâtiments de France, à l’instar de ce qui a été fait pour le projet du Haut de la rue Nationale. En matière de déplacements, le choix du tracé de la deuxième ligne de tramway [par le boulevard Jean Royer ou le boulevard Béranger NDLR] aura aussi un impact sur le quartier des Halles. »

En savoir plus les Halles de Tours.