Remise de prix de thèse de la Ville de Tours

Le 29/01/2018
- Education

Dans le cadre du partenariat qui la lie à l'université de Tours, la Ville de Tours a souhaité récompenser pour la troisième année consécutive un docteur ayant soutenu une thèse au cours de la précédente année universitaire.

A travers ce prix, la Ville de Tours souhaite participer à une meilleure reconnaissance du doctorat, expression de l'excellence universitaire.

L'université et la Ville de Tours s'associent ainsi pour contribuer ensemble au rayonnement scientifique et universitaire de la ville.

En 2017, 136 thèses ont été soutenues à l'université de Tours. Les quatre écoles doctorales ont sélectionné 8 d'entre elles, qui se distinguent, chacune dans leur domaine de recherche, par leur excellence et la qualité de leur problématique.

Cette année, deux thèses se sont particulièrement démarquées, c'est pourquoi le jury, constitué des élus membres de la commission municipale « Enseignement supérieur Recherche », a choisi de récompenser deux docteurs :

  • Hugo Massire pour son remarquable travail sur « l'architecte Pierre Dufau (1908-1985) : un libéral discipliné. Parcours, postures, produits », a reçu le Grand Prix de Thèse de la Ville de Tours d'un montant de 3.000 €
    Sous la direction de Jean-Baptiste Minnaert, professeur d’histoire de l’art contemporain au laboratoire de recherche InTRu (INteractions, Transferts, RUptures artistiques et culturels) jusqu’en 2016. La thèse de Hugo Massire représente une somme d'informations et de commentaires sur la trajectoire d'un architecte qui a marqué la France du 20e siècle dans toutes les dimensions artistiques, économiques, industrielles et sociales. De plus Hugo Massire s'est beaucoup intéressé à l'architecture tourangelle, sur laquelle il a communiqué par livres et conférences.

  • Dévina Legrand-Ung pour son travail sur « Des défauts de formation des contacts entre les neurones (synapses), à la base de l'autisme et des déficiences intellectuelles, découverts à Tours », a reçu le Prix de Thèse de la Ville de Tours d'un montant de 2.000 €
    Sous la direction de Frédéric Laumonnier, chargé de recherche dans l’équipe Neurogénétique et neurométabolome de l’unité Imagerie et cerveau (Inserm/Université de Tours).
    L'unité INSERM-Université-CHU "Imagerie et Cerveau" est reconnue internationalement pour ses travaux sur l'autisme, qu'il s'agisse de recherche clinique, de l'étude des causes biologiques de l'autisme, ou de la prise en charge des malades.

Les Prix de Thèse ont été remis aux lauréats lors de la cérémonie de remise des diplômes 2017 aux docteurs par Thibault Coulon, Adjoint au Maire délégué à l'Enseignement Supérieur.
Cette initiative manifeste la volonté de la Ville de Tours, partagée avec l'université, d'encourager et de valoriser la recherche comme un des atouts majeur du développement du territoire de demain.


Liste des lauréats depuis 2015 :

  • 2015 : Mélanie Bouvin-Pley :
    « Dérive de la glycoprotéine d'enveloppe du VIH-1 au cours de l'épidémie : augmentation de sa résistance aux anticorps neutralisants et amélioration de ses propriétés fonctionnelles »
  • 2016 :
    Victor Chaudoy : « L'électrolyte polymère gélifié pour microbatterie au lithium »


Lors de cette cérémonie, la Société Archéologique de Touraine a également remis un prix de 400 € à Diane Brochier, docteur en histoire de l’art, pour la qualité de sa thèse intitulée « D’Azay-le-Rideau à Chenonceau : l’eau et la mise en scène de l’ensemble château-jardin à la Renaissance (1513-1560) ».