Accueil des enfants au bloc opératoire

Le 22/06/2017
- Santé

Le mardi 27 juin 2017, à 15h30, à l’hôpital pédiatrique Clocheville (bibliothèque des enfants,
bâtiment Jean de la Fontaine, 1er étage), le service Anesthésie-Réanimation pédiatrique du CHU de Tours recevra quatre tablettes numériques, offertes par l’association Inner Wheel. Elles seront utilisées pour améliorer la prise en charge et l’accueil des enfants au bloc opératoire.

Depuis plusieurs années, les équipes du service Anesthésie-Réanimation pédiatrique du CHU de Tours du Professeur Marc Laffon, développent des méthodes non médicamenteuses visant à diminuer l’inquiétude générée par la réalisation d’une intervention chirurgicale sous anesthésie générale.

Ces méthodes consistent, entre autres, à utiliser des supports « familiers et ludiques ». Ceux-ci permettent aux enfants de partir « ailleurs », de se « focaliser » sur une activité distrayante.

En effet, trois moments sont particulièrement anxiogènes dans le parcours d’un enfant devant subir une intervention :

  • L’arrivée au bloc et la séparation d’avec les parents,
  • L’arrivée en salle d’opération et l’induction de l’anesthésie,
  • Le réveil en salle de soins post-interventionnel.


On va ainsi proposer à l’enfant de lire une histoire, de regarder une vidéo de son dessin animé favori, d’écouter une musique, un conte, jouer à un jeu visuel ou sonore … Tout ceci est au mieux « préparé » lors de la consultation d’anesthésie ; on remet à l’enfant et à sa famille une fiche intitulée « mieux te connaître pour mieux t’endormir » ; l’enfant
y inscrit ses préférences, donne des détails sur son univers personnel. Ceci est très positif pour l’enfant et sa famille ; tous se sentent prise en charge de manière humaine et singulière.

Il existe un certain nombre d’autres bénéfices non négligeables liés à l’utilisation de ces outils :

  • Endormissement paisible,
  • Apaisement des parents, ravis de voir leurs enfants utiliser un de leurs « hobbies » préférés,
  • Dédramatisation pour les enfants et leurs parents lors de l’arrivée dans un lieu mystérieux comme le bloc opératoire,
  • Consommation d’antalgiques moindre,
  • Réveil plus serein,
  • Récupération plus rapide,
  • Mémorisation de meilleure qualité.

C’est dire combien les tablettes numériques représentent un outil de choix pour réaliser cette distraction. C’est pourquoi le Dr Véronique Lesage, un des membres de l’équipe particulièrement impliqué dans le projet, a sollicité l’association Inner Wheel de Tours, connue et déjà partenaire du CHU de Tours. Grâce à l’aide d’Inner Wheel, et via l’association JEPUAR (Journée d’enseignement post-universitaire d’anesthésie-réanimation), ce sont quatre tablettes numériques qui vont ainsi être offertes au service.