Sculpturoscope

vendredi 25 mai Jusqu'au lundi 10 septembre 2018
  • 09h
Ajouter à mon agenda :

Description de l'événement

Participez à une expérience de visite inédite, visant à enrichir le regard et appréhender autrement la sculpture exposée dans un musée, dans une église ou dans la ville.

Le parcours s’articule autour de trois statues de la Vierge à l’Enfant : La Vierge à l’Enfant d’Ivoy-le-Pré, La Vierge à l’Enfant de Blois et La Vierge à l’Enfant des Carmes de Tours dont les fragments ont été découverts dans les années 1960 à l’occasion des fouilles préalables à la construction de la faculté de Lettres.
Ce thème et ces œuvres sont emblématiques de la Renaissance en Val de Loire dans l’entourage de Michel Colombe, artiste majeur à Tours entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle. Sculptées dans différents matériaux et peintes à l’origine pour certaines, ces statues étaient, avant d’être des œuvres d’art, des objets de dévotion.

Pour chaque œuvre, des interfaces numériques ont été spécifiquement développées. Les objets 3D virtuels ou imprimés créés à partir des sculptures ne se substituent pas aux œuvres originales, bien au contraire, ils en permettent une analyse plus poussée.

Une démarche interactive est proposée. Elle offre ainsi la possibilité aux visiteurs de tester plusieurs applications et de manipuler des objets 3D, d’observer la surface des sculptures, de pénétrer à l’intérieur, de compléter virtuellement les parties manquantes, de comparer des œuvres conservées à plusieurs kilomètres de distance, d’explorer les différentes phases de leur histoire, d’isoler et analyser des détails...
L’exposition expérimente ainsi diverses approches sensibles de la sculpture, par le toucher, la vue, la prise en main de parcours de lecture, afin de comprendre tant l’œuvre singulière que la série.

Cette exposition est le fruit d’un projet de recherche, « Sculpture 3D », financé par la Région Centre-Val de Loire. Pendant trois ans, des historiens de l’art du Centre d’études supérieures de la Renaissance (Université de Tours, CNRS, Ministère de la Culture) et des chercheurs en informatique du Laboratoire d’Informatique Fondamentale et Appliquée de Tours ont développé des outils numériques au service de l’étude, de l’enseignement et de la valorisation du patrimoine sculpté de la Renaissance de la région.
L’Université de Tours est fortement impliquée dans ce projet, particulièrement à travers deux de ses laboratoires de recherche : le Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) et le Laboratoire d’Informatique Fondamentale et Appliquée de Tours (LIFAT). Il s’inscrit aussi dans le cadre du Programme Ambition-Recherche-Développement « Intelligence des Patrimoines », porté par le CESR (www.intelligencedespatrimoines.fr).

Tarifs et réservation :

  • Mini : 3€
  • Max : 6€

Musée ouvert tous les jours sauf les mardis, 1er mai et 14 juillet, de 9h à 12h45 et de 14h à 18h.

Tarifs 6€ / 3€ / Gratuit

Téléphone :

  • 02 47 05 68 73

  • Ou trouver Musée des Beaux-Arts !

    18 place François Sicard 37000 TOURS

    Vous aimerez aussi peut-être...