Une ville qui a du souffle

Tours n’est pas la ville d’un sport, mais des sports, eu égard à la diversité de ses équipements. Elle soutient équitablement vie associative et clubs professionnels. Surtout, elle encourage la pratique sportive et sensibilise à ses bienfaits.

Temps forts, temps sport

A Tours, certains rendez-vous sportifs sont devenus des rendez-vous incontournables que l'on soit amateur de sport, ou non.

Photo de l'événement sport'ouvertesVoir l'image en grandDeux événements ouvrent chaque année la saison sportive : tout d'abord, Sport'ouvertes, l'événement sportif le plus important de la région en termes de fréquentation, puisqu'il réunit à lui seul 170 structures, clubs et associations sportives, sur un même site. Comme son nom l'indique, Sport'ouvertes permet à ses 15 000 visiteurs en moyenne de découvrir une pratique sportive, de la tester éventuellement, et de s'inscrire.

Marathon de ToursEnsuite, co-organisés par la Ville de Tours et la Nouvelle République, les 10, 20 km et Marathon de Tours sont l'autre temps fort de la rentrée. La double épreuve (au choix) rassemble les meilleurs coureurs de fonds et des milliers d'amateurs qui espèrent d'une année sur l'autre améliorer leur chrono dans une ambiance festive tout le long du circuit et particulièrement à l'arrivée.

Événement dans l'événement : le tout jeune Marathon Touraine Loire Valley couru par près de 4000 mordus de course à pieds a connu un engouement instantané. Sur les bords de Loire, classés au patrimoine mondial de l’humanité et traversés par l’itinéraire La Loire à Vélo, les sportifs évoluent dans un cadre agréable et sur un faible dénivelé. Voilà qui encourage aussi les moins aguerris à s’aligner. Et quoi de mieux, passée l’épreuve, qu’une petite semaine de récupération en Touraine.

Photo de Paris-ToursVoir l'image en grandLa course Paris-Tours, la "classique des feuilles mortes" dit tout l'amour de Tours pour le sport cycliste. On aurait presque tendance à l’oublier, tellement ce rendez-vous semble se confondre avec le « paysage local », mais Paris-Tours est une épreuve de la Coupe du Monde de cyclisme, qui constitue chaque année un événement sportif tout à fait exceptionnel et un spectacle de grande qualité, pour tous. Le public assistera sans aucun doute le 12 octobre prochain à un sprint effréné réunissant les meilleurs mondiaux, sur ce qui est considéré comme une des plus belles arrivées du circuit international : l’avenue de Grammont.

Rappelons que Paris-Tours, c’est aussi, aux côtés de la coupe du monde élite, une course espoirs et une épreuve réservée à des champions régionaux cadets et juniors, le « KM Paris-Tours ». Précisons enfin que l’organisation de cette grande manifestation mobilise l’ensemble des Services municipaux (plus de cent agents), et voit la mise en œuvre d’une organisation sans faille, qui est saluée chaque année.

Photo du Tournoi de rugby Howard Hinton Christophe GayeEn mai, le rugby à sept prend possession du stade de la Vallée du Cher. Place à l'occasion du grand tournoi Howard Hinton Sevens. Pratiqué dans 118 pays, le rugby à 7 est devenu discipline olympique. En France, sa pratique va crescendo. En Touraine, elle s’est enracinée dans l’émotion après le décès en 1996 d’un jeune homme qui était « plus qu’un copain » : Howard Hinton (1963-1996), demi de mêlée néozélandais de l’UST Rugby de 1988 à1995 et artisan de la montée du club en 1ère division (1993). Kiwi amoureux du raisin chinonais, Howard était l’enfant adoptif d’un terroir éloigné du sien sur lequel la greffe du don de soi pour un club a transformé l’essai. Educateur infatigable, un tournoi de rugby à 7 est né en Touraine au moment où il nous quittait. Et le public se régale ainsi depuis 1997.

Les matchs sont courts (2 fois 7 minutes), ça déménage fort et aucune erreur n’est permise », résume Pascal Sassi, président de Howard Hinton Sevens Organisations et ancien équipier de Howard. Autour de lui, des bénévoles ultra motivés, qui accueillent les élites masculines et féminines, les amateurs, les séniors, les scolaires et les équipes des dix pôles Espoirs. Parmi les différents tournois proposés au public durant tout un week-end, il en est un des plus relevés qui accueillent les meilleures équipes internationales dans cette discipline qui a le vent en poupe.

Des clubs en haut de l'affiche

La vitalité du sport tourangeau, c'est aussi de grands clubs élite qui défendent les couleurs de la cité en contribuant à sa notoriété et son rayonnement au quotidien. La ville soutient ainsi l'épanouissement du Tours Volley Ball, club phare engagé en coupe d'Europe, le Tours Football Club (en ligue 2), mais aussi l'UST Rugby, l'Union Tours Basket Métropole (UTBM), les Remparts de Tours (hockey sur glace) ou la 4S (tennis de table) et l'A3T (athlétisme), pour ne citer que ceux-là.

Sport santé : la priorité municipale

Sur les modèles imaginés par des équipes soignantes de son CHU, la Ville de Tours développe des programmes d’accompagnement de patients atteints de pathologies chroniques et des programmes sportifs adaptés au handicap pour lesquels le sport démontre des vertus d’amélioration de la qualité de vie et parfois même un pouvoir de guérison.

On ne compte plus les plans et rapports nationaux relevant la pertinence du sport comme élément majeur de notre santé (Le Plan National Nutrition et Santé, le Plan Obésité 2011-2013). Si l’activité physique prend de plus en plus sa place dans les grands schémas de prévention, de nouveaux défis se font jour avec l’évolution des prises en charge des patients. Et les encouragements à la pratique sportive reposent à Tours sur des partenariats encourageants développés entre la Ville et divers acteurs médicaux et associatifs (CHU, Espace du Souffle, Comité départemental handisport…).

La politique municipale globale de Sport-Santé se développe ainsi sur trois axes principaux :

  • Le sport préventif (enfants, adultes, séniors) : l’enjeu est de le rendre simple à mettre en œuvre pour chacun. En partenariat avec les équipes des Parcs et Jardins et de la Voirie, des possibilités de Sport-Santé en libre accès seront à développer, avec des propositions de parcours d’activités indiquant des durées, niveaux de difficulté, estimations des dépenses caloriques, etc.
  • Le sport thérapeutique : La formation de l’ensemble des animateurs doit permettre plus de diversité dans l’offre de Sport-Santé, afin d’élargir la capacité d’accueil à un large public aux profils variés (cardiologie, pneumologie, cancérologie, diabétologie-nutrition, neurologie, psychiatrie…). L’objectif in fine et en procédant par étapes est d’arriver à un véritable service à la population, pratiquement sur ordonnance.
  • Le sport accessible (adapté à tout type de handicaps physiques ou psychiques) : il faut reprendre et prolonger le développement des sports accessibles, qu’ils soient Handisports ou sports adapté, en concertation avec les associations et clubs de personnes handicapées.

51 agents sont chargés de la mise en œuvre des actions sportives municipales, dont la moitié sont mobilisés au sein des piscines (Bozon, Tourettes, Mortier). Ils concourent tous à leur niveau et selon leur spécificité à l’éducation sportive et à la promotion du sport dans la ville.

Cinq étoiles du sport tourangeau

Leurs noms rappellent à quel point le sport élève les hommes et rend fières les villes qui les ont vu briller. Les Tourangeaux ont leurs champions de cœur. En voici quelques-uns parmi tant d’autres.

Victor Lefèvre

Le « Véloce Club de Tour », fondé en 1881, année de sa naissance, était le club de Victor Lefèvre qui fera parler de lui 20 ans plus tard lorsqu’il finira 8ème de l’épreuve Paris-Brest-Paris, course d’ampleur internationale remportée par Maurice Garin et premier vainqueur du premier Tour de France en 1903. Victor y participe mais est contraint à l’abandon. Il sauve de la faillite le vélodrome. Il en fait le point d’arrivée du Paris-Tours qu’il a relancé en 1906 après deux éditions (1896 et 1901). En 1940, Victor Lefèvre décède dans une France qui ne tourne plus rond et qui a failli. Après-guerre, « le vélodrome Victor Lefèvre », délaissé, est détruit en mai 1962. La résidence du Belvédère qui le remplace demeure à la hauteur du cycliste : le plus grand de Tours.

Slem Dewitt Menyard

L’ex-joueur des Houston Mavericks débarque à Tours à la fin des années 60. Le « grand Slem » (1944-2009) « était sacrément amoché, se souvient Alain Coulon, ceux qui avaient soigné son genou étaient plus des bouchers que des chirurgiens. » Alors étudiant, l’actuel président du TBC, se souvient d’ « un joueur pro d’une extrême gentillesse ». Avec LC Bowen, Slem, ils étaient les plus Tourangeaux des Américains. Comme joueur de 1969 à 1980, puis comme entraîneur jusqu'en 1983, Slem et ses coéquipiers remportèrent deux titres de champion de France (1976 et 1980). La Halle sportive Monconseil, antre de l’UTBM, il y a deux ans, a inauguré un salon VIP dédié à la mémoire de ce « grand frère » (2m08).

Fred Aston

Alfred Aston (1912-2003), dit Fred, fut l’un des meilleurs footballeurs français des années 1930-1940. Sa petite taille rendait redoutable sa conduite de balle, à l’instar d’un Messi aujourd’hui. Au Red Star pendant onze ans, il mit son talent 31 fois au service de l’équipe de France, participant à deux phases finales de coupe du monde 1934 et 1938. Après-guerre, il intègre la « dream team » du Stade Français, désireux de réunir toutes les plus grandes vedettes du foot européen. C’est à Tours qu’il achève sa carrière et qu’il ouvra sa boutique de sport rue de Bordeaux. Petit par la taille, le « Feu-Follet » aura le grand Slem pour client.

Thierry Tulasne

Né en 1963, Thierry Tulasne a tapé ses premières balles au Tennis-Club de Tours. à la fin des années 70, le jeune prodige intègre l’INSEP et remporte en 1980 le titre de champion du monde junior. La terre battue a sa préférence, il y signe ses plus belles performances dont une victoire au tournoi de Barcelone en 1985 contre Mats Wilander. L’année suivante, il est 10e meilleur joueur mondial, un rang qu’il ne peut tenir en raison de blessures successives. Le n°3 français, coéquipier des Leconte et Noah en Coupe Davis, sera l’entraineur de l’équipe de France victorieuse en 2001. Coach de Gilles Simon, il l’emmène jusqu’au sixième rang mondial en 2009.

Hubert Henno

C’est le joueur de volley français le plus titré de tous les temps, élu meilleur libéro du monde en 2002 et d’Europe en 2003. Hubert Henno, né en 1976, formé à Asnières, a été rompu au très haut niveau avec le Paris Volley. Dans sa carrière, il aura tout remporté, et avec le TVB (2002-2005), le plus beau des trophées : la Ligue des Champions. C’était il y a 10 ans. « Hubi » n’a pas oublié, ni la chaleur de Grenon, ni le sérieux d’un club qu’il retrouve, de retour d’Italie, pour une nouvelle saison. Quel meilleur endroit que ce TVB au top, sacré champion de France 2014-2015,

Liens utiles

    Services en ligne

Contact

Direction du service des sports

Y aller En savoir +

Horaires

Horaires d'accueil du pôle inscription aux activités :
- Le lundi de 9h à 17h
- Du mardi au jeudi de 8h30 à 17h00
- Le vendredi 8h30 à 16h30

Description

Comment s'y rendre ?

37 rue Galpin Thiou 37000 TOURS Y aller