Eco-pâturage

Au sein de la trame verte et bleue, des zones d’entretien extensif, telles que les digues du Cher ou le parc Balzac sont des sites expérimentaux pour la mise en place de l’éco-pâturage.

Trois chèvres des fossés, originaires du Cotentin, sont arrivées en 2015 puis cinq chèvres de race « cou clair » du Berry les ont rejointes en 2016. Ces dernières font l’objet d’un plan de sauvegarde au niveau national auquel la Ville de Tours a adhéré.

Ces animaux sont déplacés en fonction des besoins et limitent le recours à l’entretien mécanique dans des zones pentues devant dorénavant être vierges de tout arbre et arbuste afin de conserver l’intégrité des digues et en permettre l’inspection régulière.

L’éco-pâturage favorise le renouvellement et la richesse de la flore et de la faune indigènes en entretenant de manière douce les espaces (broutage moins traumatisant pour la microfaune que la tonte mécanique). Il ouvre les milieux et empêche certaines espèces végétales d’envahir les sites en dominant les autres.

Eco-pâturage

Contact

Service des parcs et jardins - Pôle Gestion Adaptée

Y aller En savoir +

Description

Comment s'y rendre ?

1 à 3 rue des Minimes 37926 TOURS CEDEX 9 Y aller