Le Plan Nature en Ville

Les 5 axes du Plan Nature en Ville 2020 - 2026

Associer les habitants - Prendre en compte les usages

    Plan Nature - Associer

  • 1- Co-construire les petits et grands projets avec les habitants

    La ville changera grâce à l’adhésion et l’engagement des Tourangelles et Tourangeaux, qui regorgent d’idées pour développer et faire vivre les parcs et jardins. Pour cela, les projets seront systématiquement concertés et la ville soutiendra les initiatives citoyennes. Cela permet de dépasser la fonction ornementale de la végétalisation, en développant de nouveaux usages dans les espaces verts, notamment pour que les enfants y trouvent leur place.

    • Rencontrer toutes les associations locales oeuvrant sur les thématiques de la nature en ville – en cours depuis mi-2020
    • Accompagner les projets citoyens ou associatifs d’aménagement de l’espace public ou des parcs et jardins
    • Accueillir l’association « Biodivercity » sur le site de la Charpraie pour mener des actions pédagogiques avec les enfants autour des animaux


    PROJET 2021


    Création de vergers participatifs en centre-ville en co-construction avec l’association « Victoire en transition » et création d’une mini-forêt urbaine près du rond-point de la place Archambault à Tours Nord.

  • 2- Concevoir les projets à l'échelle du piéton et pour les êtres vivants

    • Inclure des éléments de biodiversité dès la phase de conception des projets (pour les projets portés par la collectivité et par les aménageurs privés)
    • Aménager et valoriser des circuits pédestres dans les bois et autour des zones humides (créer des aménagements : passerelles, accompagnement des cheminements piétons ; mettre en place de la communication pédagogique in situ ; créer une cartographie spécifique de ces cheminements piétons et Fleur de Trottoir)
    • Installer de nouveaux mobiliers urbains afin de diversifier les usages (bancs, corbeilles, signalétiques…)
    • Mettre en œuvre les préconisations issues des Inventaires de Biodiversité Communale
  • 3- Dédier des espaces aux enfants

    • Renouveler 2 aires de jeux pour les enfants tous les ans avec des jeux plus modernes et mieux adaptés aux envies actuelles des enfants.
    • Intégrer les usages spécifiques des enfants dans la conception des projets
    • Créer un jardin inclusif ou un espace spécifique dans les parcs et jardins existants pour les enfants et PMR (senteurs, toucher, goût, communication adaptée, strates plus basses)
    • Concevoir et mettre en œuvre de la communication dédiée aux enfants


    PROJET 2021


    oiseau - plan nature
    Renouvellement des aires de jeux du jardin Bouzignac et de la rue Jacques Brel (quartier de la Milletière)

  • 4- Faire coïncider les espaces verts avec les usages

    • Faire évoluer le règlement des parcs et jardins en fonction des usages (identifier les usages en s'appuyer sur les conseils de quartier et les enquêtes terrain ; organiser des ateliers participatifs avec les services ; appréhender les usages non pas à la seule échelle du site mais à celle d'un ensemble de sites proches)
    • Reprendre le mur du jardin Mirabeau pour permettre une perméabilité entre le jardin et la cour du conservatoire
    • Dédier des espaces réservés aux chiens laissés en liberté (ex : parc de Ste-Radegonde)
    • Analyser la fréquentation des parcs animaliers de l'Ile Balzac et de Ste-Radegonde et possiblement les faire évoluer

De la nature et des jardins pour tous

    Plan Nature - Nature et Jardin pour tous

  • 1- Offrir dans les quartiers les bienfaits de la nature en ville

    Planter des milliers d’arbres et arbustes, créer de nouveaux espaces de nature est un projet qui concrétise l’engagement de l’équipe municipale à faire éclore une « ville des courts chemins ». Une ville à taille humaine où, peu importe son âge, sa condition physique, son quartier, on peut trouver de la verdure et de la fraîcheur, où l’on peut faire pousser et cueillir ses propres fruits et légumes.

    • Planter plus d'arbres fruitiers et créer des vergers, et adapter le règlement des parcs et jardins pour prévoir des zones à cueillir
    • Créer un jardin santé vis-à-vis des risques allergènes
    • Profiter de chaque projet de rénovation de l'espace public pour végétaliser (réfection de trottoir, PAVE, pistes cyclables…)
    • Orienter la végétalisation vers les quartiers qui en sont dépourvus (revoir les points de fleurissement vers un rééquilibrage au profit des quartiers qui en sont dépourvus ; tendre vers une "offre" complémentaire et plurielle de types d'espaces verts par quartier : fleurissement, jardin comestible, jardin enfant…)
    • Réviser le PLU pour laisser plus d'espaces à verdir sur les parcelles privées
    • Enrichir les sols pour qu’ils puissent accueillir de la végétation à moyen terme dans les quartiers construits sur des remblais en bord de Cher

    OBJECTIF

    Créer des mini-forêts urbaines et des nouveaux parcs pour que chaque habitant puisse accéder à un espace vert à pied

  • 2- Pérenniser durablement les jardins familiaux

    • Développer des liens plus étroits avec les Présidents des associations grâce à des réunions participatives régulières et au don de certaines fournitures et de surplus de production florale
    • Établir un plan d'action pérenne de désamiantage des cabanes
    • Faire converger les règles d'attribution des parcelles de jardins familiaux
    • Établir un programme de réfection des allées et installation de sanitaires
    • Créer de nouveaux jardins familiaux pour reloger notamment les jardiniers du site de St-François dont la Ville n’est pas propriétaire
    • Chaque année, renouveler des cabanes avec désamiantage, installer des équipements de gestion de l'eau et créer des îlots de biodiversité
    • Revoir les concours des jardins familiaux pour mieux promouvoir les pratiques écologiques
    • Accompagner les pratiques des jardiniers vers plus d'écologie (élaborer un cahier des pratiques écologiques dans les jardins familiaux ; développer des actions d'animation, démonstration et de formation auprès des jardiniers ; faire évoluer le règlement des jardins familiaux)

    OBJECTIF

    Créer de nouvelles parcelles de jardins familiaux au rond-point de l’Alouette en lien avec la 2e ligne de tramway et sur le site « GELCO » à Tours nord

  • 3- Concilier biodiversité et paysages

    • Élaborer une charte des paysages écologiques
    • Développer la sensibilité paysagère dans la gestion des espaces verts (sensibiliser et former les tondeurs et jardiniers à la dimension paysagère de l'entretien des zones de fauche)
    • Veiller à créer des continuités paysagères entre les grands parcs (trame verte) en proposant une mise en jardin des espaces interstitiels (jardins d'accueil dans les quartiers de grands ensembles, jachères fleuries dans des espaces enherbés ou sur les terrains vagues)
    • Intégrer le volet "entretien écologique" dès la phase de conception
  • 4- Maintenir les labels qualité et en développer de nouveaux

    • Préserver les savoir-faire traditionnels (assurer la transmission des savoir-faire comme la mosaïculture)
    • Maintenir le label 4 fleurs et Fleur d'or du concours national des villes et villages fleuris
    • Développer de nouveaux labels " écologiques " : adhérer au dispositif « Territoire engagé pour la Nature » (action engagée 2021) développé par l’office français de biodiversité ; obtenir le label « refuge LPO » sur le site de la Bergeonnerie ; participer au concours « capitale française de la biodiversité »


    PROJET 2021

    Adhésion au label « Territoire engagé pour la Nature » en 2021. Il permettra de mieux intégrer la biodiversité à l’ensemble des politiques publiques et de mobiliser les acteurs du territoire autour des enjeux de biodiversité.

  • 5- Créer la ville comestible

    • Favoriser la plantation d'arbres et arbustes fruitiers
    • Créer des vergers participatifs avec des associations de quartier
    • Renouveler la collecte réalisée en 2020 qui a permis de cultiver 750 kg de courges au Bois des Hâtes et de les distribuer via la Banque Alimentaire
    • Créer un jardin sur le thème de la gastronomie, ouvert au public, à la Villa Rabelais dans le cadre de la cité de la gastronomie - projet 2021


    PROJET 2021-2022

    Création de jardins gourmands en introduisant des légumes, prioritairement d’espèces anciennes et locales, dans les massifs de fleurissement et en créant des massifs 100% en légumes dans les quartiers. Dans le cadre de la solidarité alimentaire, les légumes pourront être distribués par le CCAS.

Rendre la ville plus résiliente

    Plan Nature - Ville résiliente

  • 1- S'adapter au réchauffement climatique en végétalisant

    Avec le réchauffement climatique, les canicules sont de plus en plus nombreuses et rendent urgente la mise en place de solutions pour redonner de l’ombre et de la fraîcheur en ville. Le patrimoine végétal doit aussi être diversifié pour faire face aux sécheresses.

    • Opération « Récré en herbe » : végétaliser et réaménager des cours d’école pour les rendre plus rafraichissantes. En 2021, cela concernera les écoles St-Exupéry/Croix Pasquier et Buisson-Molière. En 2022 : Rabelais, Michelet et Gide. Ensuite, 2 seront réaménagées chaque année.
    • Végétaliser de nombreux espaces publics (cour du conservatoire, cimetières, parcs et jardins, abords de voirie, places, projets connexes du tramway).
    • Amplifier les plantations d’arbustes et d’arbres en régie par nos équipes de jardiniers
    • Travailler avec l’ABF pour étendre et densifier la végétalisation dans le secteur sauvegardé.


    OBJECTIFS

    Créer des espaces de fraîcheur dans chaque quartier, avec pour projet en 2021 le jardin de Rochepinard, et en 2022, la cour de la Chapelle et la poursuite des jardins de Rochepinard

  • 2- S'adapter au réchauffement climatique en végétalisant

    • Remplacer les alignements d'arbres dépérissants et débitumer leur pied dès lors que c’est possible
    • Acquérir un mobilier « canopée » végétalisé avec des plantes grimpantes lorsqu’il n’est pas possible de planter compte tenu des contraintes du sous-sol
    • Établir une nouvelle gamme végétale adaptée au réchauffement climatique pour les plantations dans la Ville (arbres, arbustes, plantes, gazons)
    • Intégrer le risque incendie dans nos pratiques d'entretien (zones de fauche et boisements en particulier)


    ZOOM SUR…

    L’accord avec l’ABF sur la végétalisation du secteur sauvegardé qui permettra dès 2021 d’y étendre l’opération « À fleur de trottoir » . Au même titre, le haut de la rue Nationale sera planté d’arbres de hautes tiges et la place Choiseul bénéficiera d’une 2e rangée d’arbres.

  • 3- Rendre la ville plus perméable

    • Végétaliser les pieds d'arbre par des couvre-sol ou, à défaut, prévoir des matériaux perméables
    • Prévoir des parkings verts (engazonnés sur terre-pierre ou autre solution technique) pour tous les nouveaux projets ou projets de requalification
    • Réviser le PLU pour laisser plus de place aux surfaces perméables et végétalisées
    • Agir au niveau de la conception des projets (pour permettre la rétention temporaire de l'eau (mares, noues, stockage souterrain…) ; concevoir les projets avec des revêtements perméables (enrobés drainants, résine…) ; réaliser des chantiers tests
    • Prévoir un objectif de débitumisation dans l’ensemble des projets d’aménagement
  • 4- Libérer les arbres habituellement tondus - Rénover et transformer les bassins et fontaines

    • Libérer progressivement des arbres d’alignement afin qu’ils puissent offrir le maximum de leurs services à la population : ombrage, rafraîchissement par transpiration, filtration de particules, abri de biodiversité
    • Rénover les bassins dégradés et peu économes en eau - 2021 : Loiseau d'Entraigues
    • Transformation de certaines fontaines en jardins, par exemple le carrefour de Verdun
  • 5- En lien avec la Métropole

    • Élaborer un schéma directeur vert et une charte de l’arbre : écrire des guides de bonnes pratiques de conception, d’entretien de protection du végétal et élaborer un programme de végétalisation des espaces publics prioritairement concernés par les phénomènes d’îlots de chaleur urbain. Action réalisée à l’été 2020 : collecte de données de températures pour caractériser les îlots de chaleur urbains.
    • Élaboration avec d’un barème d’aménité des arbres : développer cette mesure de protection destinée à donner une valeur financière à un arbre en fonction des services qu’il apporte et de sa valeur patrimoniale, afin de prendre conscience des services rendus à la collectivité

Sensibiliser et animer

    Plan Nature - Sensibiliser

  • 1- Actions pédagogiques, valorisation de l'action publique, partenariats, travail entre collectivités...

    La nature en ville permet de trouver une harmonie entre les habitants et leur environnement, en étant support de nouveaux liens sociaux. Les habitants peuvent partager ici un composteur, là un verger, mais aussi des moments de convivialités lors d’évènements festifs et pédagogiques.

    • Réaliser des chantiers participatifs avec les habitants du quartier et/ou les scolaires
    • Organiser une fête de la biodiversité tous les ans au bois des Hâtes. L’édition 2021 aura lieu les 3 et 4 juillet.
    • Organiser une journée verte tous les ans avec l’ensemble des associations locales. En 2021, elle aura lieu le 9 octobre sur le thème « La nature près de chez soi ».
    • Organiser une manifestation pour la journée mondiale des animaux, le 4 octobre
    • Accueillir le jury des villes et villages fleuris en 2022
    • Accueillir et organiser des assises nationales du fleurissement en 2024.
    • Et bien d’autres animations tout au long de l’année au jardin botanique, au bois des Hâtes ou ailleurs dans la Ville : la nuit des serres, les dimanches verts, les échappées en forêt…

Faire la transition écologique des pratiques

    Plan Nature - Transition écologique

  • 2- Gérer de manière efficiente la ressources en eau

    • Réaliser des économies d'eau en déclinant de manière opérationnelle l'étude du schéma directeur vert : bonnes pratiques d'arrosage, adaptation aux arrêtés préfectoraux de restriction d’eau, réutilisation des eaux usées et de pluie…
    • Optimiser la consommation en eau dans les jardins familiaux : pose de compteurs, disjoncteurs, politique tarifaire, plages de restrictions…
    • Établir un diagnostic global de l'utilisation de toutes les ressources en eau pour tous les usages : bassins, fontaines, arrosage…. Action prévue en 2021 : réalisation d’un diagnostic du fonctionnement hydraulique des bassins du jardin botanique et de la rivière artificielle des Prébendes, alimentés par l’eau potable ou par l’eau de forage et proposer par la suite des travaux pour réduire les pertes en eau.
    • Élaborer une gamme végétale mieux adaptée à la sécheresse pour les plantations en régie
  • 3- Gérer de manière efficiente les déchets verts

    • Étudier l'opportunité de réaliser un compost propre à la ville
    • Optimiser les temps de transport de déchets verts grâce à une plateforme de déchets verts plus proches des secteurs de gestion des espaces verts
    • Optimiser la gestion circulaire et locale des déchets verts (faire appel à un prestataire pour le broyat des gros bois pour faire du paillage pour les espaces verts ; étudier les scénarios d'évolution des pratiques actuelles de broyage en interne dans un objectif de gérer localement et de limiter les transports en plateforme de compostage ; établir les règles d'utilisation des paillages broyés en interne)
    • Gérer les déchets verts atteints de maladies de manière écologique et sécurisée
  • 4- S'approvisionner de manière durable

    • Intégrer des critères environnementaux dans les marchés, par exemple en demandant les bilans environnementaux dans les consultations, en définissant des critères spécifiques dans les règlements de consultation
    • Privilégier l'achat de plantes produites de manière plus écologique en recourant aux labels écologiques
    • Favoriser l'achat local en prévoyant des clauses spécifiques dans les marchés publics
    • Utiliser la terre végétale locale en s’approvisionnant sur les chantiers réalisés dans les espaces privés qui proposent de la terre à récupérer
  • 5- Mener des actions de protection des pollinisateurs

    • Favoriser l’installation d’apiculteurs en ville.
    • Offrir un petit pot de miel pour les mariages des Tourangelles et Tourangeaux (projet à compter de 2021).


    ACTION 2021

    Installation sur le site de Marmoutier

  • Favoriser la biodiversité dans nos pratiques d'entretien des espaces verts et des bois

    La Ville de Tours hérite d’un patrimoine bâti historique qui fait la fierté de notre ville et que nous devons conserver. Mais le végétal constitue lui aussi un patrimoine qu’il convient de faire vivre et de réinventer avec tout autant de soin. La transition écologique des pratiques permettra de l’adapter aux enjeux du siècle à venir et de l’enrichir.

    • Recréer des prairies et des zones de refuges pour la biodiversité dans les espaces verts, comme des zones de fauche tardive - en cours
    • Renforcer le volet biodiversité du partenariat avec l’ONF pour gérer durablement le bois des Hâtes et la forêt de Preuilly - en cours
    • Réaliser des inventaires de biodiversité faune et flore sur 30 sites de Tours par la SEPANT et la LPO – en cours
    • Transformer un poste de jardinier en un poste de botaniste naturaliste permettant d’identifier les espaces verts à enjeux, de mieux connaître la biodiversité de notre territoire et d’assurer son suivi – réalisé
    • Adapter l’aménagement et l’entretien aux abords des zones humides
    • Réaliser des aménagements consécutifs aux inventaires de biodiversité, en partenariat avec les associations naturalistes locales
    • Faire évoluer les pratiques de plantations en régie (en privilégiant les essences locales, favorables à la biodiversité et économes en eau ; implantation d'arbustes et vivaces indigènes, favorables à la faune locale en favorisant les corridors écologiques)

    ACTION 2021

    Aménagement des abords de la mare de la Cousinerie

Contact

Mairie Centrale - Hôtel de Ville

Y aller En savoir +

Fax : 02 47 21 69 36

Horaires

La mairie Centrale ouvre à partir du 11 mai aux horaires suivants :

  • lundi au jeudi : 8h30-13h et de 14h à 17h
  • vendredi : 8h30-13h et de 14h à 16h30

Description

Comment s'y rendre ?

1 à 3 rue des Minimes 37926 TOURS CEDEX 9 Y aller