Le Futur Centre Chorégraphique

Prochainement installé dans le quartier des Casernes

PROJET DU NOUVEAU CCNT : COMMUNIQUÉ COMMUN DU 22 JUILLET 2022, DE LA VILLE DE TOURS, TOURS MÉTROPOLE VAL DE LOIRE ET LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Le projet de nouveau Centre chorégraphique national de Tours (CCNT) s’inscrit dans un projet culturel et artistique fort du territoire, porté par Thomas Lebrun et son équipe, ainsi que dans une ambition urbanistique nouvelle pour l’Ouest tourangeau, via l’aménagement par la ville du quartier des Casernes.

Ce projet, dont le budget initial d’investissement était estimé à environ 15 millions d’euros lors de son lancement en 2017, a vu son coût s’envoler significativement au cours des cinq dernières années. Plus récemment et dans le cadre de la procédure de consultation des entreprises, le renchérissement des offres était tel qu’il a été nécessaire de porter le budget de ce programme à plus de 23 millions d’euros.

Parallèlement, les charges de fonctionnement des collectivités locales subissent depuis plusieurs mois un effet ciseau sans précédent, avec d'une part le contexte international qui génère de l'inflation et une augmentation significative des coûts énergétiques, et d'autre part une succession de mesures nationales qui, non seulement ne sont pas de nature à soutenir les collectivités dans ce contexte de tension, mais en plus participent à réduire leurs marges de manœuvre.

Dans un tel contexte, la ville de Tours, la Région Centre Val de Loire et Tours métropole Val de Loire ont unanimement indiqué au cours du conseil d’administration du CCNT du 19 juillet 2022, qu’elles n’étaient pas en mesure de porter financièrement le projet de nouvel équipement dans sa configuration actuelle au regard des moyens complémentaires qu'il nécessite. Attachées aux ambitions culturelles du territoire et aux engagements pris auprès de l'État, elles ont indiqué examiner très rapidement les conditions de mise en œuvre d’un projet resserré, plus frugal sur le plan de l’investissement et qui soit supportable en matière de fonctionnement pour l’ensemble des financeurs de cet équipement.

Ce travail technique et financier se fera en lien avec l’équipe du CCNT et les parties prenantes afin de pouvoir proposer un lieu et un modèle compatibles avec un contexte auquel nos territoires sont aujourd’hui plus que jamais tenus de faire face.

Avec la participation de Monsieur le Maire, Emmanuel Denis, Christophe Dupin, adjoint à la culture et à l’éducation populaire, Annaelle Schaller, adjointe à la démocratie permanente, Sarah Vanier, cheffe de projet à la SET, Lina Ghotmeh, architecte et Thomas Lebrun, directeur du CCNT.

 Logos partenaires futur CCNT

nouveau ccntVoir l'image en grand © Lina Ghotmeh

nouveau ccnt interieurVoir l'image en grand © Lina Ghotmeh

Dirigé par Thomas Lebrun, le CCNT est l’un des 19 Centres chorégraphiques nationaux. Il met en œuvre un projet articulé autour de 4 missions :

1 mission principale :

  • La création, la production et la diffusion des œuvres chorégraphiques de son directeur (Thomas Lebrun)

3 missions dites « associées » :

  • Le soutien au développement des projets de chorégraphes indépendants (résidences de création)
  • La sensibilisation et la formation (conception et encadrement d’actions pédagogiques : ateliers, cours, stages, interventions en milieu scolaire, centre de ressources, etc.)
  • La programmation d’œuvres chorégraphiques dans le cadre de sa saison culturelle et du festival Tours d’horizons, temps fort ayant lieu chaque année en juin.

Créé en 1989, le CCNT est hébergé depuis cette date dans un bâtiment situé dans la zone d’activités du quartier Giraudeau au 47 rue du Sergent Leclerc. Historiquement conçu afin d’abriter un studio de répétition annexe à destination des danseurs permanents du Ballet de Tours dirigé par Jean-Christophe Maillot (alors intégré au Grand Théâtre de Tours), son unique studio occupé toute l’année ne permet aucune simultanéité possible d’activités. Cette situation contraint le CCNT à programmer majoritairement hors les murs et oblige très fréquemment l’équipe de Thomas Lebrun à répéter à l’extérieur de Tours.

Les partenaires en investissement du CCNT (l’Etat-Ministère de la culture-DRAC Centre Val de Loire- la Ville de Tours, la Région Centre Val de Loire et Tours Métropole Val de Loire) ont collectivement acté l’importance et la nécessité de construire un nouvel équipement dédié à la danse et de l’implanter dans une zone géographique nouvelle, afin d’équilibrer l’offre culturelle sur le territoire métropolitain.

Le site qui accueillera le CCNT était anciennement occupé par les casernes Beaumont et Chauveau (en lieu et place du site dit la Grande Halle). En 2011, sous l’impulsion de la Ville et suite au départ du Ministère de la Défense, la ZAC des casernes Beaumont Chauveau a été créée. La présence d'un équipement culturel disposant d'un rayonnement important permettra de créer des synergies positives pour l'attractivité de ce nouveau quartier.

>> Pour en savoir plus sur le quartier des casernes suivez ce lien


L’équipement comprendra :

  • 2 espaces de diffusion (1 grand plateau de 450 places et 1 studio de 150 places).
  • 1 deuxième studio pour assurer les activités de résidence et d’ateliers.
  • 1 hall d’accueil du public permettant d’offrir un véritable espace de convivialité. Ces espaces seront orientés au Sud (vers le parvis et le jardin) afin de créer un lien avec le cœur du quartier.
  • Un hébergement pour les artistes intégrés au bâtiment permettant de réaliser des économies sur les budgets de fonctionnement et de faire du CCNT un vrai lieu de vie. Cet espace doit disposer d’un accès totalement indépendant du reste de l’équipement.

Le projet de Lina Ghotmeh-Architecture

Le dessin de ce Centre Chorégraphique National de Tours est conçu comme une ode à la danse et au mouvement (…) Dans la droite ligne de l’action du CCNT de sensibilisation à l’art pour tous et d’ouverture à sa diversité, nous avons cherché à glorifier l’art sans le sacraliser. Le beau n’est pas affaire d’initiés, le beau est offert à tous. L’architecture est conçue pour rendre l’ouverture et la découverte possibles et fécondes. Pour ce faire nous avons pensé le lien entre tous les acteurs qui y œuvrent. Les espaces sont réfléchis pour pouvoir essaimer des possibilités d’échanges, de rencontres et de dialogues (…) Ce projet émerge de ce site au passé riche (médiéval, industriel, militaire…). Ce sont ces traces passées aussi qui dessinent l’avenir. Le passé récent de l’ancienne caserne est encore très présent dans la mémoire des habitants du quartier. Nous avons choisi de lui faire référence par les volumes et par le toit dont nous reprenons les codes tout en les détournant. Passé plus ancien mais fondateur pour la cité, en faisant référence par un jardin ‘secret’ à la présence du canal de l’Archevêché qui court encore dans son sous-sol.

Lina Ghotmeh

>> Pour en savoir plus sur Lina Ghotmeh

Contact

Service Urbanisme (Renseignements en Mairie sur rendez-vous)

Y aller En savoir +

Fax : 02 47 21 68 99

Horaires

SUR RENDEZ-VOUS AU 02 47 21 67 23 ou 02 47 21 67 76

Du lundi au jeudi - 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00
Le vendredi - 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

Description

Comment s'y rendre ?

1 à 3 rue des Minimes 37926 TOURS CEDEX 9 Y aller