Pavoisement du pont Wilson

Le 22/06/2020
- Culture

Faits d’ailleurs
par Marie Dubois

pavoisement 2020Voir l'image en grandPour ce projet, j’ai tout de suite vu en ces drapeaux des pages de journaux qui nous donneraient accès à ce qu’il se passe dans les villes jumelées à celle de Tours, et celles avec lesquelles nous avons un accord de coopération.

En effet, nous ignorons tout de ces villes, tant au niveau de leur nom, de leur actualité, ou du nombre d’habitants qui y vivent.

Ici, les silhouettes proviennent d’images des villes concernées, d’un quotidien qui viendrait par la transparence du drapeaux se superposer à la notre, et par le vent la remettre en mouvement. Ces portes parallèles forment des sortes de ponts qui permettent aux spectateurs, l’espace d’un instant, de se rapprocher de ces villes avec lesquelles nous sommes jumelés.

Le pont Wilson sera fermé à la circulation lundi 22 juin au matin pour la pose du pavoisement.

Née en 1994 au Havre et diplômée de l’école supérieure des Beaux-Arts de Tours en 2017.

Le travail de Marie Dubois porte un regard sur la migration de la poussière, le flux humain et la représentation de ces actualités dans les médias.

Depuis 2017, elle travaille sur un projet intitulé « Au croisement des Poussières » qui évoque la migration de la poussière et la manière dont celle-ci va fertiliser les terres. Ce projet, commencé lors d’une résidence à L’Octroi (association Mode d’Emploi) en 2018 l’a par la suite emmené aux Ateliers Sauvage à Alger en 2019 et se poursuivra dans d’autres pays.

www.marie-dubois.com