COVID-19 - Mesures sanitaires

Le 02/04/2021
- Action municipale

Conformément aux annonces du président de la République le mercredi 31 mars, suivies de celles du premier ministre jeudi 1er avril, le pays va connaître une nouvelle période de restrictions sanitaires à compter du samedi 3 avril.

En attendant des consignes complémentaires du gouvernement, la municipalité a d'ores et déjà pris un certain nombre de dispositions pour accompagner les Tourangelles et Tourangeaux durant cette période.

FOIRE AUX QUESTIONS - COVID 19




Les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril et pour une durée de 4 semaines :

  • Un couvre-feu s'applique à l'ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements.
  • Pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux (sur présentation de l’attestation).
  • Aucun déplacement inter-régionaux n'est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, avec, toujours, la possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.


>>Télécharger l'attestation <<

Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Des dérogations sont prévues sur présentation d'une attestation pour les motifs suivants :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation
  • déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ; pour convocation judiciaire ou administrative
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • déplacements pour participer à des missions d'intérêt général ;
  • déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  • déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

>> Des tests de dépistage gratuits

Conformément à la stratégie de dépistage visant à prioriser les personnes Symptomatiques, les cas contacts à risque et les personnels soignants, les laboratoires privés ainsi que le laboratoire du CHRU élargissent leurs horaires d’accueil et déploient des lieux de dépistages adaptés à la forte demande.
Pour les personnes symptomatiques et/ou définies cas contact à risque, les laboratoires s’engagent, sous la vigilance de l’ARS à fournir les résultats des tests sous 24 heures.
Les informations de dépistage, nouveaux sites et horaires, sont actualisés chaque semaine sur le site internet


Pour rappel, afin que le test soit utile, les cas contacts à risque ne doivent être dépistés qu’à J+ 7 du dernier contact avec une personne malade, ce qui implique de respecter une période d’isolement effectif de 7 jours.

En cas de symptômes depuis 4 jours, les tests antigéniques à réponse rapide sont possible auprès des pharmacies volontaires du département
https://www.indre-et-loire.gouv.fr/content/download/29172/190087/file/Liste-Pharmacies-R%C3%A9alisation-Test-Antig%C3%A9nique.pdf

Afin de freiner la circulation du virus l’ensemble des mesures doit s’accompagner d’une application rigoureuse des gestes barrières par chacun et ce tant dans la vie amicale, familiale et sociale. Une vigilance rigoureuse est attendue de l’ensemble des acteurs économiques du département, de la communauté sanitaire et universitaire.


Face au virus la meilleure protection demeure la plus simple : l’application des mesures barrière.