COVID-19 - Mesures sanitaires

Le 03/06/2021
- Action municipale

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé, dans un entretien à la presse régionale, un déconfinement en quatre étapes progressives, du 3 mai au 30 juin, conditionnées à la situation sanitaire dans chaque département. Les prochaines étapes :


>> Troisième étape : 9 juin 2021
Couvre-feu à 23h et réouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport.
Assouplissement du télétravail, en concertation avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises.


Quatrième étape : 30 juin 2021
Fin du couvre-feu.


FOIRE AUX QUESTIONS - COVID 19





>>Télécharger l'attestation dérogatoire au couvre-feu <<

Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Des dérogations sont prévues sur présentation d'une attestation pour les motifs suivants :

  • déplacements professionnels ;
  • déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacement de transit vers les gares et aéroports, pour des déplacements correspondant à ces motifs impérieux ;
  • déplacements brefs dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie pendant les horaires de couvre-feu.


Arrêtés préfectoraux de sortie de crise sanitaire au 3 juin 2021 :

Les mesures nationales pourront être tempérées par des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circule trop :

  • taux d’incidence supérieur à 400 infections pour 100 000 habitants ;
  • augmentation brutale du taux ;
  • risque de saturation des services de réanimation.

>> Des tests de dépistage gratuits

Conformément à la stratégie de dépistage visant à prioriser les personnes Symptomatiques, les cas contacts à risque et les personnels soignants, les laboratoires privés ainsi que le laboratoire du CHRU élargissent leurs horaires d’accueil et déploient des lieux de dépistages adaptés à la forte demande.

Pour les personnes symptomatiques et/ou définies cas contact à risque, les laboratoires s’engagent, sous la vigilance de l’ARS à fournir les résultats des tests sous 24 heures.
Les informations de dépistage, nouveaux sites et horaires, sont actualisés chaque semaine sur le site internet


Pour rappel, afin que le test soit utile, les cas contacts à risque ne doivent être dépistés qu’à J+ 7 du dernier contact avec une personne malade, ce qui implique de respecter une période d’isolement effectif de 7 jours.

En cas de symptômes depuis 4 jours, les tests antigéniques à réponse rapide sont possible auprès des pharmacies volontaires du département
https://www.indre-et-loire.gouv.fr/content/download/29172/190087/file/Liste-Pharmacies-R%C3%A9alisation-Test-Antig%C3%A9nique.pdf

Afin de freiner la circulation du virus l’ensemble des mesures doit s’accompagner d’une application rigoureuse des gestes barrières par chacun et ce tant dans la vie amicale, familiale et sociale. Une vigilance rigoureuse est attendue de l’ensemble des acteurs économiques du département, de la communauté sanitaire et universitaire.


Face au virus la meilleure protection demeure la plus simple : l’application des mesures barrière.