Hommage à l'éléphant Fritz

Le 04/10/2020
- Patrimoine

C’est un symbole de notre ville, présent depuis 1903 dans les anciennes écuries du palais de l’Archevéché depuis Musée des Beaux-Arts.

Aujourd'hui, la Ville de Tours veut baptiser un jardin en son nom, comme symbole de la lutte contre la maltraitance animale. Le rendez-vous est fixé le dimanche 4 octobre, place Nicolas Frumeaud, de 11h à 16h. A cette occasion, des animations et expositions vous seront proposées dans le cadre de la journée mondiale des animaux.

Emmanuel Denis et l'équipe municipale veulent faire ainsi de Tours, une ville majeure du bien-être animal.

L'Histoire de l'éléphant Fritz :

L’éléphant Fritz appartenait au cirque américain Barnum. Celui-ci effectue en 1902 une importante tournée en Europe avec une étape à Tours. Après la dernière représentation le 11 juin, l’entreprise démonte en soirée le cirque installé au Champ de Mars et se rend vers la gare où doit se faire l’embarquement à destination de Saumur. Le cirque compte 16 éléphants, dont Fritz est le plus grand. Il est âgé de 32 ans. Arrivé rue Léon-Boyer, l’éléphant est pris d’un accès de fureur, amenant une grande crainte de la part des cornacs, car l’animal a la réputation d’être dangereux. Par le passé, il a tué un homme et blessé plusieurs. L’incident donne lieu à un mouvement de panique dans la foule nombreuse qui suit le cortège. La direction du cirque prend immédiatement la décision de se défaire de l’éléphant devenu trop dangereux

Place Nicolas-Frumeaud, l’animal est entravé, renversé et étranglé. Aussitôt, M. Bailey, directeur du cirque, décide de faire don de la dépouille à la Ville de Tours, qui l’accepte ce même jour.

mort de fritzVoir l'image en grand Fonds Dabin-Archives municipales de Tours © Fonds Dabbin-Archives municipales de Tours


Sur avis de l’École de Médecine et de Pharmacie, la Ville de Tours fait naturaliser l’éléphant par la Maison Sautot de Nantes. Après une longue opération, il est de retour à Tours, le 4 mai 1903, par la Loire sur le vapeur « Fram ».


retour de fritz sur la loireVoir l'image en grand © Archives municipales de Tours © Archives municipales de Tours


Il est placé dans le vestibule du rez-de-chaussée du Musée, alors situé place Anatole-France.En 1911, il est installé dans les communs du Musée des Beaux-Arts, lorsque celui-ci investit l’ancien Palais de l’Archevêché. Le squelette de l’éléphant qui avait été gardé au Muséum d’histoire naturelle est détruit lors de l’incendie de celui-ci en juin 1940.

presentation de fritz au museeVoir l'image en grand © Archives municipales de Tours © Archives municipales de Tours