Dépistage du cancer du col de l'utérus : pensez-y !

Le 15/02/2021
- Santé

Le dépistage organisé des cancers permet de diagnostiquer des cancers à un stade précoce et ainsi augmenter les chances de guérison. Il est important de rappeler que les tests de dépistage peuvent être réalisés auprès des professionnels de santé habituels dans le respect des gestes barrières, sauf en cas de symptômes de la Covid-19, ou d’isolement du fait d’un cas contact.

LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS TOUCHE PLUS DE 3 000 FEMMES ET CAUSE 1 100 DÉCÈS CHAQUE ANNÉE EN FRANCE. POURTANT 90% DES CANCERS DU COL DE L’UTÉRUS PEUVENT ÊTRE ÉVITÉS.

Pour les femmes de 25 à 65 ans, un test de dépistage du cancer de l’utérus est recommandé tous les trois à cinq ans. Le dépistage du cancer du col de l’utérus repose sur l’analyse d’un prélèvement fait au niveau du col de l’utérus (appelé «frottis»). En fonction de l’âge, l’analyse de ce prélèvement par le laboratoire est différente : détection de cellules anormales avant l’âge de 30 ans et détection de l’HPV après 30 ans. La détection de l’HPV est une nouvelle modalité de dépistage performante permettant d’espacer les prélèvements à 5 ans au lieu de 3 ans après l’âge de 30 ans. Quelque soit l’analyse réalisée par le laboratoire, le prélèvement reste le même et peut être réalisé chez un gynécologue, médecin généraliste, sage-femme, centre de planification et d’éducation familiale, centre d’examen de santé, laboratoire de biologie médicale (sur présentation d’une prescription médicale pour ce dernier cas).

CRCDC-CVL - CHRU de Tours – 2 bd Tonnellé - 37044 Tours cedex 9

Secrétariat : 02 47 47 98 94
Mail : col.cvl@depistage-cancer.fr
www.depistage-cancer.fr/centre
Facebook Depistagedescancers.CVL