L’opération « rue des enfants »

Le 18/11/2021
- Sécurité

De fin mai à juillet dernier, la Ville de Tours avait expérimenté la sécurisation des abords de certaines écoles (Jules-Verne, Giraudoux, Rimbaud, Clocheville, Velpeau et Rabelais).

Après un bilan technique et un sondage réalisé auprès des parents d’élèves, le dispositif a été réactivé sur certaines de ces écoles (J.Verne, Clocheville, Velpeau) après les vacances de la Toussaint.

Le principe : les abords de l’école sont réservés aux piétons et vélos (fermeture aux voitures) 30 minutes à l’entrée et à la sortie des classes. L’objectif est d’abord d’assurer la sécurité, de favoriser l’autonomie des enfants et de diminuer leur exposition à la pollution. Le dispositif de rues scolaires se développe dans toute l’Europe et la Belgique l’a même fait entrer dans son code de la route en 2018.

Il s’agit en effet de mettre un place un cercle vertueux : les parents et les enfants sont rassurés, de plus en plus d’élèves se déplacent à pied ou à vélo, le trafic automobile diminue, le chemin de l’école est plus sûr.

À Tours, le retour du dispositif, intitulé « rue des enfants » est très positif. À la question « Souhaitez-vous le maintien de l’opération tout au long de l’année scolaire ? », 77 % des familles d’enfants scolarisés dans les écoles où l’expérimentation a eu lieu ont répondu par l’affirmative. Pour une famille sur quatre, cela a même été de nature « à modifier les habitudes de circulation ».

La sécurisation des abords des écoles a vocation à être étendue à d’autres sites au cours de l’année scolaire, en fonction des possibilités liées à la configuration des sites et sur la base d’une adhésion de la communauté éducative.

securisation des abords des ecolesVoir l'image en grand © Ville de Tours - F. Lafite © Ville de Tours - F. Lafite